Comment investir dans l’immobilier en tant qu’étudiant ?

L’immobilier est un sujet auquel on ne s’intéresse pas forcément quand on est étudiant. Toutefois, c’est assez difficile d’accéder à la propriété avec ce statut. Néanmoins, des aides existent et il est tout à fait possible de limiter les frais pour rembourser l’emprunt immobilier.

Avec un peu de connaissances et de maîtrise sur le sujet, vous pouvez très vite prendre conscience de l’ampleur de l’opportunité que vous avez d’acheter un bien immobilier lorsque vous êtes encore étudiant (les jeunes diplômés sont aussi compris).

Pourquoi investir ?

Avant de voir les différentes façons d’investir dans l’immobilier quand on est étudiant, il est important de comprendre pourquoi il faut investir. L’investissement requiert des compétences, c’est à dire qu’avant d’investir il faudra vous former.

Même dans l’investissement immobilier il faudra que vous adoptiez le bon état d’esprit. N’hésitez pas à lire mon article sur l’état d’esprit des entrepreneurs à succès.

Cela peut paraître évident mais les gens attendent d’avoir leurs premiers salaires pour peut être un jour commencer à apprendre à acheter un appartement. Si vous vous êtes formés tôt, vous serez apte à comprendre qu’il ne faut pas nécessairement gagner 2000 euros par mois pour commencer à investir.

Dans cet article je vous parle d’immobilier, cependant vous avez pleins de façon d’investir votre argent (business en ligne, bourse, formation, monnaie virtuelle…). La grande question est: Pourquoi investir ?

Plusieurs raisons à ça:

  • Premièrement, cela va développer votre culture financière. Vous serez plus à même à gérer votre budget et à débloquer des fonds au moment voulu.
  • Deuxièmement, avec une formation personnelle vous saurez comment investir et cela vous rapportera de l’argent. De l’argent qui rapporte encore plus d’argent, c’est le principe de l’investissement.
  • Troisièmement, avec l’immobilier plus vous investissez tôt, plus vite vos ROIs seront dans votre poche. A noter qu’il y a plusieurs façon d’investir dans l’immobilier, mais je reviendrai dessus plus tard.

Le tout est d’investir intelligemment en sachant ce que vous faites.

Avec quel argent investir ?

C’est pas nouveau, quand on est étudiant on n’a pas forcément énormément d’argent. Malgré ça, il y a ceux qui se donnent les moyens et qui travaillent à côté des études, et ceux qui n’en ressentent pas l’utilité. Cela ne vous étonnera sûrement pas si je vous dis que travailler à côté des études ou être en alternance est un avantage certain.

Ne pensez pas qu’il faut forcément des centaine de milliers d’euros pour que votre bien soit rentable et pour commencer à investir. Il y a deux façons réalistes d’avoir l’argent nécessaire:

  • Travailler pour gagner de l’argent
  • Faire un emprunt (gros avantage avec le prêt étudiant et ses taux bas)

Pour obtenir un emprunt, il faudra que vous le justifiez avec vos études. Honnêtement, vous n’avez pas besoin d’être franc à 100% pour votre cursus. Les banquiers apprécient les longues formations sur plusieurs années qui débouchent sur un bon diplôme mais vous pouvez très bien arranger la vérité et puis finalement partir sur d’autres études.

Par exemple, j’ai contracté un prêt pour une école de commerce en première année pour finalement faire une licence à l’université et passer en Master tout en ayant la bourse et en travaillant à côté des études (3 sources de revenu en faisant ce que je veux). Il faudra juste assumer le remboursement que vous ne sentirez pas passer si vous investissez en étant formé.

Outre le prêt étudiant, vous avez les crédits immobiliers mais ils sont plus difficiles à obtenir en étant étudiant. La meilleure façon d’en obtenir un est d’avoir un CDI en temps partiel à côté des études ou d’avoir une alternance avec une promesse d’embauche, dans quel cas les banquiers seront plus à même de vous accorder le prêt.

En effet, le banquier définit un pourcentage d’endettement selon les revenus (généralement le taux ne dépasse pas 33%). Si votre banquier n’a pas plusieurs années d’expérience derrière lui, il se peut qu’il se braque si vous lui présentez votre projet d’achat.

Le tout est d’être persuasif et d’apporter les bons arguments. Sinon, il est toujours possible de demander à un ami ou à ses parents d’emprunter à sa place et de rembourser le prêt.

Pour finir sur ce point, partez du principe que TOUT peut se négocier avec des marges plus ou moins élevées (même votre contrat de travail en tant qu’étudiant). Le tout est de connaître son sujet et de savoir jusqu’où la barre peut être mise.

Comment investir dans l’immobilier ?

Nous avons vu pourquoi et avec quels moyens nous pouvons investir quand on est étudiant. Maintenant il est intéressant de savoir comment investir.

Dans un premier temps, sachez qu’il existe plusieurs façons d’investir dans l’immobilier. Je vais essayer de résumer les principaux investissements immobiliers et de les adapter au statut d’étudiant.

Etudions 3 cas différents:

Premier cas

Vous souhaitez acheter un appartement pour votre résidence principale. C’est une bonne façon d’investir car il y a des réductions d’impôts pour les propriétaires qui investissent dans leur résidence principale d’autant plus que votre loyer que  vous auriez du payer comblera votre crédit.

Le seul inconvénient est que vous êtes enraciné la où vous avez achetez, mais rien ne vous empêchera de mettre l’appartement en location pour changer de ville par exemple.

Deuxième cas

Vous souhaitez acheter un appartement et le mettre en location. Il existe plusieurs façon de louer l’appartement que allez acheter:

  1. La location courte durée: ça demande de l’investissement en temps pour être le plus rentable possible.Vous pouvez faire des test de terrain pour voir s’il y a un marché dans la ville où vous souhaitez investir (d’ailleurs c’est quasiment obligatoire).Avant d’investir on peut être tenter de se dire que c’est un mode de fonctionnement qui ne marche pas (ou uniquement en saison)…Et bien détrompez-vous, je connais des personnes qui ont des locations en courte durée et qui ont 70% de taux de remplissage ! (c’est amplement suffisant pour être rentable).
  2. La location moyenne durée: destinée généralement aux étudiants et bail d’un an. L’avantage certain est que vous avez la possibilité de renouveler le locataire si jamais vous avez une mauvaise expérience avec lui.Si vous faites du meublé, vous aurez aussi une réduction d’impôts non négligeable. Les locations en moyenne durée ne seront évidemment le même type d’appartement que pour les longues durée. Ce seront plutôt des studios / T2 / T3.
  3. La location longue durée: c’est une façon de sécuriser votre investissement. Le choix des locataires est très important car ils resteront plus longtemps que les 2 autres types de location.Bien sur, la location meublée s’applique aussi pour la longue durée.Le type de bien sera encore différent, on visera plus des familles / couples et donc du 50/60 m2 minimum et donc du T3 / T4.

Troisième cas

Vous souhaitez investir en limitant l’investissement et les risques. Nous allons parler du parking !

A première vu cela peut vous paraître insensé d’investir dans un parking, mais encore une fois détrompez-vous. Les habitants des grandes villes savent combien il est fastidieux de se garer en ville, c’est pour ça que la location de parking fonctionne parfaitement. Le plus dur dans ce type de location est de trouver LA bonne affaire, c’est à dire un parking pas trop cher et bien placé.

Il y a des techniques pour savoir si le vendeur est prêt à négocier, comme par exemple le fait que la personne n’ai pas de voiture ou que le parking lui a été donné avec l’appartement. Un parking peut être aussi divisé en 2 avec des barrières de parking pour avoir plus de rentabilité.

Pour finir

Il est difficile de rentrer dans les détails dans un seul article, c’est pour ça qu’il existe des formations entières sur l’investissement immobilier. Il existe encore d’autres types d’investissements comme la colocation, la rénovation d’anciens biens, l’investissement dans du neuf etc.

D’autres stratégies immobilières sont aussi à noter comme la vente de son bien pour rembourser la fin du crédit afin acheter une bonne affaire, le crédit sur 30 ans pour baisser les mensualités, dégager du cashflow positif pour faire gérer votre bien sans plus s’en occuper, ne pas mettre toutes ses économies dans un investissement et utiliser l’effet de levier des banques ….

Je ferai d’autres articles sur le sujet si je vois que vous souhaitez en savoir plus.

Des articles qui pourraient vous intéresser

Faut-il s’investir dans son projet sans aucune garantie ?